Burkin’Harpe

Une harpe classique en Afrique - L’histoire du projet

harpe burkin harpe

 

Note d’intention


Au retour d’un voyage humanitaire au Burkina Faso en novembre 2014, je me suis sentie nourrie de cette nouvelle culture que je découvrais pour la première fois. Je suis revenue décidée à y retourner avec mon instrument de musique : la Harpe Classique.
Riche de mes partenaires africains tels que Inoussa Lompo et Marie-Claire Traore plusieurs rencontres musicales s’ouvrent à moi.
Inoussa Lompo - dit MD Harodjah est l’Agent des musiciens de la région Gourmantchée et Griot. Il nous mettra en lien avec la tribu Peul de Namoungou. Marie-Claire Traoré est la Directrice de l’Hôpital de Shiffra à Ouagadougou.
Poser la harpe en des lieux tels que les Dômes de Banfora, près d’un Baobab géant ; jouer « What a wonderful world » de Louis Armstrong sur la colline sacrée, et pourquoi pas au coucher d’un soleil, fugace et sauvage sur cette Terre.

Commencer à échanger musicalement en exploitant les capacités sonores de la harpe ou de l’instrumentarium pour créer un conte musical - en Français et en Gourmanché - avec MD Harodjah qui lui jouera des instruments typiques de sa région. Le conte aura pour thème la transmission de l’histoire du peuple Gourmantché. Il sera joué bénévolement dans les orphelinats de la région de Fada ou en immersion dans des villages.

Rencontrer les musiciens de Fada qui travaillent régulièrement avec MD Harodjah, pour créer, composer, partager, échanger autour de la musique, et ainsi marier la harpe, instrument symbolisant une culture des salons d’un passé de l’ancienne Europe, aux rythmes et couleurs des instruments et des voix Burkinabés.

Puis enrichir cette expérience par une rencontre avec les « soigneurs » Griots en pleine nature Africaine, pour un échange autour de nos pratiques car, eux aussi, utilisent la médiation musicale.

Préparer des rencontres en Musicothérapie avec des personnes polyhandicapées, dans le coma ou en prison.

Auprès des plus petits aussi en créant des ateliers d’éveil sensoriel que nous présenterons dans les orphelinats – 6/16 ans, les garderies – jusqu’à 6 ans, chez les Peulhs.

Terminer à l’Hôpital de Shiffra à Ouagadougou, pour proposer une sensibilisation à la musicothérapie française , auprès du personnel soignant.

Nous profiterons aussi de ce voyage pour y apporter des instruments de musique, un accès à d’autres sonorités.

Comment ne pas laisser « trace » de cette rencontre… ? C’est en toute discrétion que ce projet sera filmé, comme le reportage d’une épopée, celle d’une harpe classique en Afrique. C’est pour le rendre possible que je m’adresse à vous.


Si vous souhaitez en savoir plus, n’hésitez pas à prendre contact avec Harpen’Co - Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. - pour recevoir le dossier de présentation et le scénario du projet.

 


 

Note d’intention Inoussa

« Chère équipe,

inoussa proposition lieuxPar la présente, je viens vous annoncer mon intérêt motivé et soutenu pour ce projet BURKIN’HARPE ou Voyage d’une Harpe au Burkina.

En effet, en tant qu’organisateur de résidences artistiques et culturelles, je vois en ce projet la meilleure expérience d’échange culturel à vivre et à encourager pour moi comme pour beaucoup d’autres Burkinabés. Je suis entièrement disposé à accompagner sans retenue ce projet et convaincu de la longue portée d’émotions que va apporter BURKIN’HARPE ; je m’engage encore plus.

Expérimenté, patriote, doté d’un sens d’accompagnement pour les voyages d’études artistiques et culturels, les résidences, les compositions et mixages, j’aime relever les défis pour mettre en pratique les possibilités d’échanges de BURKIN’HARPE. Depuis longtemps, j’œuvre dans le domaine de la culture, de l’art, de l’hôtellerie, de la musique et du sport.

Avec mes années d’expériences, marquées d’un travail soigneux, laborieux, et d’une organisation continue, je puis vous confirmer, chère équipe, être à la hauteur et avoir envie de faire partie de l’équipe BURKIN’HARPE.

En attendant de mieux vous exprimer mes compétences sur le terrain, je vous prie de croire chère équipe, à ma sincère conviction. »

 

Propositions de MD Inoussa des Endroits à Jouer :
A Fada
- Concert Haute Classe à l’Hôtel du 11 décembre (plus grand Hôtel)
- Concert au Monument des morts ou la place de l’Unité (place publique), Concert de jour à l’Hôpital CHR de Fada
- Villages : Peulh, Namoungou, Matiakoali, Kantchari, Diapaga, Namouno, Yobri, Parc d’Arly

A Ouagadougou
- Institut Français de Ouagadougou
- Kfé concert Ptit Bazar, Kfé concert A.T.B. (Atelier de Théâtre Burkinabé) et Kfé Bar K
- Terrasse Parc des Stars

Sur la route Fada-Ouagadougou
- Ville de : Koupela, Pouytenga, Zorgho